20 août 2014

10 conseils pour bien gérer l'exploitation de son infrastructure informatique

Après les étapes de conception de l’infrastructure et de finalisation de la mise en production, l’entreprise doit faire face à la phase d’exploitation. Voici quelques conseils qui permettront une exploitation optimale de l’infrastructure informatique.

Conseil n°1 – Rédiger un contrat de support

Le contrat de support, à rédiger en fonction des besoins de la société, permet d’obtenir rapidement un équipement de nouveau opérationnel en cas de panne ou d’incident. Il est particulièrement important lors de l’utilisation de matériels spécifiques où le diagnostic et la réparation sont uniquement faisables par le constructeur.

Conseil n°2 – Prévoir le matériel de rechange

En cas de panne au sein de l’infrastructure informatique, la restauration et/ou le rétablissement du matériel peut prendre jusqu’à 4 heures. Pour éviter une trop longue attente, il est judicieux d’avoir au sein de l’entreprise des composants de rechange basiques (disques durs, alimentation, ventilateurs, routeur, cartes réseau, etc.) pour réparer en interne.

Conseil n°3 – Mettre en place des accès de secours

En cas de panne logicielle, les solutions de secours permettent l’accès à la plateforme et l’éventuelle reconfiguration de l’équipement défaillant depuis l’extérieur.

Conseil n°4 – Contrôler les accès aux systèmes

Les accès doivent être contrôlés et limités aux personnes ayant besoin d’intervenir sur les équipements. Dans certains cas, des accès exceptionnels peuvent être autorisés via une demande et une validation de l’entreprise.

Conseil n°5 – Créer des identifiants nominatifs

Les identifiants nominatifs ont pour objectif de tracer facilement les accès à l’infrastructure informatique. Un compte / identifiant sera créé à chaque nouveau collaborateur. Lorsque ce dernier quittera la société, le compte sera supprimé.

Conseil n°6 – Utiliser un journal centralisé

La mise en place d’un journal centralisé permet de collecter et de stocker les erreurs et les alertes des différents composants afin de faciliter leur exploitation.

Conseil n°7 – Gérer les sous-systèmes développés en interne

La gestion des sous-systèmes développés en interne, donc liés au savoir-faire de l’entreprise, doit être conservé au sein de la société. Un intervenant externe n’aura pas nécessairement l’entière maîtrise de ces sous-systèmes.

Conseil n°8 – Mettre en place une solution de supervision

Une solution de supervision permet de connaître l’état de l’infrastructure grâce à des indicateurs (qui seront vérifiés régulièrement) et à des remontées d’alertes lorsque les valeurs seront très éloignées des valeurs habituelles.

Conseil n°9 – Gérer les incidents et les problèmes

Lorsque la solution de supervision détecte un incident au sein de la structure informatique, il est impératif de remettre en fonctionnement normal le plus rapidement possible.

Dans le cas où l’incident serait persistant, il sera alors considéré comme un problème. Il faudra alors définir les causes de ce problème afin de mettre en place une solution définitive.

Conseil n°10 – Gérer les changements et les mises en production

Afin de maîtriser l’évolution des systèmes d’information, il est important d’assurer la transition de la structure informatique entre deux états stables de système d’information (via des mises à jour ou des ajustements par exemple).

Pour terminer, il serait possible d’ajouter un conseil n°11 concernant l’inspection visuelle régulière des équipements pour constater des évolutions et des conditions d’environnement du site d’hébergement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

pROMOSOFT iNFORMATIQUE

Promosoft informatique est un prestataire informatique depuis plus de 30 ans. 

Il accompagne les TPE, PME, ETI et Administrations dans la conception, le déploiement et la maintenance de leur système d'informations.
CONTACTEZ-NOUS
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram