22 janvier 2014

Faut-il adopter une infrastructure informatique élastique ?

À l’heure où les documents papiers sont supplantés par les données numériques, le problème se pose du stockage de ces dernières. Comment gérer et stocker cette impressionnante quantité de données numériques. L’une des solutions est l’infrastructure informatique élastique.

 

Une infrastructure informatique élastique, qu’est-ce que c’est ?

Une infrastructure informatique élastique est une solution de type « Cloud » (gestion de l’information en nuage), modulable en fonction des besoins de l’entreprise. Assimilable à une application SaaS (Software as a Service), cette solution demande uniquement un abonnement et non un achat d’infrastructure physique.

L’infrastructure, que ce soit un espace disque ou un serveur, est louée par un fournisseur de services. Ce type d’infrastructure élastique peut s’adapter facilement aux besoins d’une entreprise. Si l’on prend pour exemple une entreprise du domaine vestimentaire possédant un portail de vente en ligne, une infrastructure informatique élastique permettra à cette entreprise de bénéficier de davantage d’espace disque ou de serveurs afin d’accroître son efficacité pendant des périodes de grande fréquentation (soldes, promotions…). Une fois ces périodes passées, l’espace de stockage de données peut être réduit ou réajusté en fonction des besoins de l’entreprise.

 

Les avantages d’une infrastructure informatique élastique

Les infrastructures informatiques élastiques possèdent plusieurs aspects avantageux pour les entreprises.

  • Le premier et principal d’entre eux réside dans l’adaptabilité. Une infrastructure informatique élastique est adaptée aux besoins variables des PME. La capacité des serveurs et l’espace disque utilisés sont ajustés en fonction de l’entreprise.
  • Ce type d’infrastructure ne demande aucun entretien matériel : tout est géré par la société de services.
  • Cette solution peut être très avantageuse sur le plan financier.
  • L’infrastructure élastique offre une facilité de connexion entre l’infrastructure informatique actuelle de l’entreprise et les données numériques.

 

Les inconvénients d'une infrastructure élastique

Les infrastructures informatiques élastiques, en dépit des nombreux points positifs qu’elles présentent, possèdent des inconvénients notables.

  • La prise en charge de la sécurisation des données revient entièrement à l’entreprise.
  • En cas d’utilisation de plusieurs services de stockage, le transfert de données entre ces services peut s’avérer difficile.
  • Les transferts entre départements peuvent également être difficiles puisque chaque service possède sa propre infrastructure.
  • Les données numériques de l’entreprise peuvent être hébergées à l’étranger.

 

Les infrastructures informatiques élastiques ne bénéficient pas encore d’une grande exposition et sont, à ce jour, trop peu connues des PME. Ces solutions sont pourtant constamment en évolution et peuvent représenter un réel atout pour les entreprises.

Bien évidemment, les infrastructures élastiques ne sont pas utiles pour toutes les sociétés. Il s’avère donc pertinent d’examiner les besoins de l’entreprise pour juger de l’utilité de faire appel à ce type de services.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

pROMOSOFT iNFORMATIQUE

Promosoft informatique est un prestataire informatique depuis plus de 30 ans. 

Il accompagne les TPE, PME, ETI et Administrations dans la conception, le déploiement et la maintenance de leur système d'informations.
CONTACTEZ-NOUS
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram