31 décembre 2014

Protéger ses données sur le cloud : la démarche à suivre

À l’heure où les solutions d’externalisation des données numériques sur Internet se multiplient (Cloud, Dropbox Google Drive, etc.), les entreprises cherchent à se prémunir des dangers et de possibles pertes et/ou piratage de leurs informations.

Utiliser une connexion sécurisée

Première étape dans la protection de données personnelles sur un Cloud, fournir à ce dernier un accès sécurisé grâce à une connexion fiable, voire cryptée. Le stockage des données sur le Cloud est ainsi accessible aux utilisateurs externes uniquement via un protocole d’accès sécurisé, de type HTTPS par exemple.

Autre source de protection des données, l’utilisation d’un mot de passe pour sécuriser les liens de téléchargement. À chaque partage de dossiers ou de fichiers, l’utilisateur doit fournir un mot de passe pour y avoir accès. Les liens de téléchargement peuvent également être programmés avec une durée de validité limitée ou encore un nombre maximum de téléchargements.

Prioriser les données et évaluer les risques

Le niveau de risque de l’entreprise ainsi que le degré de sécurité à appliquer aux données doivent être décidés par un « comité » regroupant les membres de la direction générale, du secteur juridique et du secteur informatique. En effet, la question des données sensibles ou à caractère personnel peut poser problème sur le plan juridique et freine certaines entreprises dans leur projet de stockage externe de données.

Par ailleurs, la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) recommande aux entreprises de réfléchir en amont sur le choix de la solution Cloud :

  • Où les données seront stockées ?
  • Comment l’entreprise pourra y accéder ?
  • Quel type d’infrastructure propose le prestataire ?

S’assurer que le prestataire offre des garanties de sécurité

Lorsqu’une société fait appel aux services d’hébergement en Cloud d’un prestataire extérieur, ce dernier a pour obligation de garantir la sécurité et la confidentialité des données. Pour cela, plusieurs solutions existent : mise en place d’outils de sécurité (pare-feu, cloisonnement, etc.), possibilité pour l’utilisateur de garder le contrôle total sur ses données ainsi que respect des normes de référence du système d’information.

La protection des données sur le Cloud passe également par des sauvegardes régulières. Ces copies permettent d’éviter d’effacer, de modifier ou de remplacer des fichiers par erreur.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

pROMOSOFT iNFORMATIQUE

Promosoft informatique est un prestataire informatique depuis plus de 30 ans. 

Il accompagne les TPE, PME, ETI et Administrations dans la conception, le déploiement et la maintenance de leur système d'informations.
CONTACTEZ-NOUS
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram