24 juin 2014

À quand remonte la naissance de l’informatique ?

L’informatique est un terme courant, entendu et utilisé au quotidien. Il est généralement associé à l’idée d’ordinateur, de gestion automatisée, de programmes ou encore de systèmes d’exploitation. Mais d’où vient ce concept ? Quand est réellement apparu l’informatique ?

 

Origine du mot « informatique »

Le mot informatik apparaît en Allemagne en 1957 et désigne le traitement automatique de l’information. Ce n’est qu’en 1962 qu’il sera utilisé en France pour la première fois. À l’heure actuelle, le terme « informatique » est devenu polysémique et englobe à la fois le domaine industriel lié à l’ordinateur et la science du traitement de l’information. Il est parfois utilisé dans des expressions pour désigner des concepts plus précis : « science informatique » ou « informatique théorique » renvoyant à la science et « technologies de l’information » se rapprochant davantage du secteur industriel.

 

Premières ébauches

Depuis l’Antiquité, l’Homme se sert d’outils pour calculer. Ces machines demandent cependant une exécution des séquences d’un algorithme : elles ne peuvent pas le faire de manière automatisée. Malgré des avancées, comme avec la Pascaline de Blaise Pascal, il faudra attendre l’apparition des théories de programmation vers 1800 pour mettre en œuvre un enchaînement d’opérations basiques de manière automatique.

 

Apparition des appareils automatisés et programmables

En 1880, Herman Hollerith (futur créateur d’IBM) invente une machine électromécanique permettant de stocker des informations sur une carte perforée. À l’époque, ce type d’appareils servait principalement dans des travaux de gestion, de statistique ou de comptabilité.

En 1834, Charles Babbage conçoit sa machine analytique : un calculateur mécanique programmable basé sur un système de cartes perforées reliées à un organe de commande. Cet outil d’exécution est l’ancêtre mécanique des ordinateurs.

 

Naissance de l’informatique moderne

Peu de temps avant la Seconde Guerre Mondiale, vers 1936, le mathématicien britannique Alan Turing propose un modèle abstrait de fonctionnement des appareils mécaniques de calcul. Sa théorie pose les bases du concept d’ordinateur : machine capable de réaliser un calcul grâce à l’utilisation d’un algorithme.

L’invention du transistor en 1947 (puis son industrialisation dans les années 1960) et celle du circuit intégré (en 1958) vont permettre de développer les machines à calculs et rendre ces dernières plus petites, plus complexes et plus fiables. De plus, la mise en application du modèle de Turing (grâce à l’architecture de Von Neumann) va faire évoluer les fonctionnalités de ces machines : d’une simple fonction de calcul, elles vont désormais prendre en charge des programmes complexes de type algorithmique. L’ordinateur moderne est né.

Enfin, dans les années 1970, le développement des microprocesseurs et l’apparition des télécommunications (réseau Arpanet) favorisent l’expansion de l’informatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

pROMOSOFT iNFORMATIQUE

Promosoft informatique est un prestataire informatique depuis plus de 30 ans. 

Il accompagne les TPE, PME, ETI et Administrations dans la conception, le déploiement et la maintenance de leur système d'informations.
CONTACTEZ-NOUS
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram