Le load balancing, répartition de charge en français, est un ensemble de principes informatiques. Les techniques déployées ont pour objectif de distribuer une charge sur différents ordinateurs appartenant à un même groupe.

Le load balancing : la performance à coût réduit

Le load balancing est une solution informatique adaptée aux petits budgets. La technique consiste à répartir les charges sur différents appareils d’un même réseau. Elle permet notamment aux serveurs de sites Internet à forte audience de ne pas se retrouver surchargés. Dans le load balancing, les multiples requêtes sont distribuées sur plusieurs serveurs. Il devient alors inutile d’investir dans un unique appareil extrêmement puissant. Il suffit de multiplier les dispositifs peu coûteux pour obtenir la même résistance à la charge.

Comment mettre en place un load balancing ?

Dans le load balancing, chaque élément qui compose le système a un rôle. Tout d’abord, il y a Internet à travers l’utilisateur qui accède au site ou à l’application. Lorsque l’internaute veut aller sur une page, le site appelle un serveur DNS, chargé de faire la jonction entre le nom de domaine et l’adresse IP du serveur qui l’héberge. Ensuite, le load balancer, généralement un serveur reverse proxy, a pour mission de transmettre les charges sur différents appareils. Les serveurs traitent les requêtes et envoient les ressources demandées. Chaque dispositif possède les mêmes données, souvent sous forme de cluster dans lequel chaque élément agit d’une seule voix. Enfin, le serveur de sauvegarde est une clé donnant accès à tous les éléments du réseau.

Load balancing : avantages et inconvénients de la technique

Les avantages du load balancing sont principalement l’amélioration du temps de réponse. La technique permet également de toujours afficher les informations demandées par l’internaute, et ce, même en cas de panne de l’un des serveurs. Les données sont plus sécurisées étant donné que les fichiers se trouvent sur des appareils annexes, et que seul le load balancer est accessible depuis l’extérieur. Le principal inconvénient est clairement la complexité de mise en place. Enfin, l’interconnectabilité des appareils fait que les problèmes peuvent se transmettre de machine en machine.

Le load balancing est une technique de répartition des charges complexe, particulièrement intéressante en termes de sécurité, de coût et d’amélioration du temps de réponse.

Promosoft Informatique
Demande de contact
Vous avez besoin d'un prestataire réactif pour assurer la maintenance de votre parc informatique ? Laissez-nous un message et nous vous contacterons rapidement !
Merci, nous vous contacterons rapidement !