13 novembre 2014

Qu’est-ce qu’une infrastructure informatique agile ?

L’approche agile en informatique est une valeur montante dans le domaine de la production de logiciels, au dépend de la méthodologie en V, plus classique.

 

Comment fonctionne une infrastructure informatique agile ?

L’infrastructure informatique agile fonctionne sur le principe de la méthode incrémentale : on ajoute successivement de nouveaux éléments, ce qui permet d’obtenir un retour sur utilisation relativement rapide. Ce processus convient parfaitement aux logiciels dotés d’une interaction homme/machine, comme les applications mobiles, les jeux vidéos ou les sites web.

 

Contrairement à la méthodologie en V des gros logiciels de gestion de banque ou d’entreprises, où le processus doit être intégralement terminé avant de pouvoir y apporter des modifications, la méthodologie agile permet de modifier (si besoin), étape par étape,  les objectifs et les spécifications d’un logiciel pendant sa conception.

À quoi sert ce type d’infrastructure ?

L’objectif  premier de l’approche agile réside dans la satisfaction des utilisateurs. Cette « agilité » apporte de la souplesse dans la production de logiciels tout en maintenant un excellent niveau de qualité final.

 

Une infrastructure agile permet donc de livrer des logiciels qui fonctionnent immédiatement avec un ensemble limité de fonctionnalités. Par la suite, le logiciel peut être enrichi de nouvelles fonctions, selon les demandes et les souhaits des utilisateurs.

Pourquoi choisir une infrastructure informatique agile ?

La mise en place d’une infrastructure informatique agile est tout à fait légitime dans plusieurs situations :

 

  • Utilisation d’une interface homme/machine. Une infrastructure agile permet d’impliquer les utilisateurs et donc d’améliorer la probabilité d’adoption d’une nouvelle application ou d’un nouveau logiciel.
  • Caractère novateur d’une idée. Lorsque la personne qui souhaite créer ou modifier un logiciel ou une application ne sait pas exactement ce qu’elle veut, l’infrastructure agile permet d’expérimenter plusieurs idées. Les prototypes font ainsi partie intégrante du processus.
  • Projet modulable ou « liquide ». Plus un projet est « liquide », plus il est possible de varier la planification des éléments fonctionnels et de découper le projet en parties de taille flexible.
  • Flexibilité du contrat. Dans le cas d’un contrat de type « assistance technique » par exemple, une infrastructure agile permet de progresser à la cadence voulue par l’initiateur du projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

pROMOSOFT iNFORMATIQUE

Promosoft informatique est un prestataire informatique depuis plus de 30 ans. 

Il accompagne les TPE, PME, ETI et Administrations dans la conception, le déploiement et la maintenance de leur système d'informations.
CONTACTEZ-NOUS
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram